EORTC 1608 STEAM
EORTC 1608 STEAM :
Etude de phase Ib portant sur le TG02 chez des personnes âgées atteintes d'un astrocytome anaplasique ou d'un glioblastome nouvellement diagnostiqué ou chez les adultes atteints d'un astrocytome anaplasique ou d'un glioblastome récidivant.


Investigateur Principal : CHINOT Olivier;
Type de promotion : Académique institutionnel
Promoteur : EORTC
Multicentrique : EuropéenEssai de phase : Phase I
Nombre d'inclusions prévues en France : ClinicalTrials : NCT03224104
Type de traitement : Thérapies cibléesEssai activé : Oui

Résumé scientifique :
L'objectif est de savoir si un médicament, le TG02, montre une activité contre les tumeurs cérébrales AA ou GBM, qui n'ont pas de mutation dans leur gène IDH1 et qui ont récidivé après un traitement standard par TMZ et RTH.

Objectif principal :
- Groupe A : établir la dose recommandée de TG02 en association avec de la radiothérapie pour la phase 2
- Groupe B : établir la dose recommandée de TG02 en association avec du témozolomide pour la phase 2
- Groupe C : évaluer l’efficacité antitumorale d’une monothérapie par TG02 sur une première récidive d’astrocytome anaplasique ou de glioblastome après traitement initial par témozolomide avec ou sans association avec une radiothérapie


Objectifs secondaires :
• Évaluer l’efficacité, la sécurité et la tolérance du TG02
• Corréler les marqueurs moléculaires avec les données d’efficacité
• Pour le1er et 2ème groupe : évaluer la qualité de vie, corréler la fragilité des patients âgés avec la sécurité d’emploi, la tolérance et l’efficacité, corréler les scores de l’échelle d’évaluation neurologique en neuro-oncologie (critères NANO) avec les résultats évalués selon les critères de jugement de la réponse en neuro-oncologie (critères RANO)


Critères d'inclusion :
POUR TOUS LES PATIENTS :

• Indice de Karnofsky >=60
• Espérance de vie > 8 semaines
• Fonction hématologique : leucocytes >=3x109/L, polynucléaires neutrophiles >=1,5x109/L, plaquettes >=100x109/L, hémoglobine >=10g/dL (ou >=6,2mmol/L)
• Fonction hépatique : bilirubine <=1,5xLNS, transaminases <=2,5xLNS
• Fonction rénale : clairance de la créatinine >=30mL/min (formule de Cockrauft-Gault)
• Contraception efficace pour les patients en âge de procréer pendant la durée de l’étude et au moins pendant 6 mois après la fin du traitement à l’étude
• Test de grossesse sérique ou urinaire négatif dans les 72 heures avant le début du traitement à l’étude
• Consentement éclairé signé

GROUPES A et B :
• Age >65 ans
• Glioblastome ou astrocytome anaplasique nouvellement diagnostiqué, sans mutation IDH1R132H d’après une analyse immunohistochimique réalisée localement, avec un échantillon tissulaire inclus en paraffine et fixé au formol disponible pour une analyse centrale du gène MGMT
• Chirurgie de réduction tumorale (y compris une résection partielle)
• Non indication à une association thérapeutique par témozolomide et radiothérapie
• Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) cérébrale dans les 14 jours précédant le début du traitement à l’étude

GROUPE C :
• Age >=18 ans
• Glioblastome ou astrocytome anaplasique sans mutation IDH1R132H, à la première récidive, avec du tissu disponible provenant de la première opération
• IRM cérébrale au moment de la progression ou 14 jours avant le début du traitement à l’étude et disponibilité de la dernière IRM cérébrale avant le diagnostic de progression, qui doit être téléchargée sur la plateforme d’imagerie d’EORTC afin de confirmer à posteriori la progression de façon centralisée
• Diagnostic de récidive plus de 3 mois après la fin de la radiothérapie de première ligne
• Récidive confirmée par l’intervention chirurgicale
• IRM post-opératoire disponible dans les 72 heures (l’IRM post-opératoire peut être utilisée comme référence si elle a été effectuée dans les 2 semaines précédant l’inclusion, sinon une IRM de référence doit être effectuée dans les 2 semaines précédant l’inclusion)
• Pour les patients n’ayant pas subi d’opération : au moins une lésion mesurable bidimensionnelle prenant le contraste avec des marges clairement définies par IRM, dont les diamètres sont >=10mm, visible sur >= 2 tranches axiales espacées de 5mm, sur la base d’un examen d’IRM effectué dans les 2 semaines précédant l’inclusion


Critères d'exclusion :
• Maladie concomitante sévère ou non contrôlée (par ex : infection active systémique, diabète, hypertension, coronaropathie) pouvant compromettre la sécurité du patient ou sa capacité à terminer l’étude
• Syndrome d’immunodéficience acquise
• Autres cancers antérieurs (les patients ayant reçu un traitement à visée curative pour leur cancer plus de 3 ans avant l’inclusion ou les patients ayant un carcinome basocellulaire ou épidermoïde de la peau ou un carcinome in situ de l’utérus limité et contrôlé sont autorisés)
• Antécédent d’arythmie ventriculaire ou anomalie symptomatique de la conduction dans les 12 mois avant l’inclusion
• Insuffisance cardiaque congestive NYHA >= 3, ischémie symptomatique non contrôlée par une intervention classique ou infarctus du myocarde dans les 6 mois précédant l’inclusion
• Intervalle QTc prolongé (> 450 ms pour les hommes ou > 470 ms pour les femmes) confirmé à l’ECG à 12 dérivations, corrigé selon la formule de Fridericia, malgré un équilibrage des électrolytes à l’inclusion et/ou l’arrêt de tout médicament (pendant une durée correspondant à 5 demi-vies) réputé pour prolonger l’intervalle QTc
• Traitement anti-épileptique inducteur enzymatique dans les 7 jours précédant le début du traitement à l’étude
• Pour les patients du groupe A : radiothérapie antérieure comportant un chevauchement des champs de radiation avec la radiothérapie prévue dans cette étude
• Pour les patients des groupes A et B : traitement antérieur pour un glioblastome ou un astrocytome anaplasique avant l’intervention chirurgicale
• Effets de la chirurgie de réduction, de toute infection post-opératoire et d’autres complications de l’opération non revenus à un grade <= 1 selon les critères CTCAE
• Contre-indication connue à un traceur utilisé en imagerie ou à un agent de contraste
• Contre-indication connue à une IRM
• Toute condition psychologique, familiale, sociologique ou géographique pouvant empêcher le patient de se conformer aux contraintes du protocole
• Incapacité à avaler un traitement par voie orale
• Sérologie VIH positive
• Femme enceinte ou en cours d’allaitement

GROUPE C :
• Infection active post-opératoire
• Arrêt du témozolomide pour cause de toxicité pendant le traitement de première ligne du glioblastome
• Radiothérapie ou radiochirurgie stéréotaxique antérieure pour traiter la première récidive
• Intervention chirurgicale dans les 2 semaines avant le début du traitement à l’étude
• Incapacité d’ingestion adéquate de liquide et d’aliments


Schéma thérapeutique :
- Groupe A : GBM ou AA IDHwt en 1ère ligne de plus de 65 ans et MGMT non-méthylé : TTT = RTh 40 Gy + TG02 per os
- Groupe B : GBM ou AA IDHwt en 1ère ligne de plus de 65 ans et MGMT méthylé : TTT = TMZ + TG02 per os
- Groupe C : GBM ou AA IDHwt à la 1ère récidive après un Stupp (chir possible) : TTT= TG02 seul


Pour toute information complémentaire vous pouvez contacter
Investigateur Principal
CHINOT Olivier Olivier.CHINOT@ap-hm.fr  
Investigateurs associés
PETRIRENA HERNANDEZ Gregorio Gregorio.PETRIRENA@ap-hm.fr  
CAMPELLO Chantal Chantal.CAMPELLO@ap-hm.fr  
PADOVANI Laetitia laetitia.padovani1@ap-hm.fr 82051
MURACCIOLE Xavier Xavier.MURACCIOLE@ap-hm.fr 85627
BARRIE Marylin Maryline.BARRIE@ap-hm.fr  
TABOURET Emeline Emeline.TABOURET@ap-hm.fr  
FAURE Marjorie Marjorie.FAURE@ap-hm.fr  
Attachés de recherche clinique
AUTRAN Didier Didier.AUTRAN@ap-hm.fr  
Autres personnes à contacter
BEQUET/BOUCARD Celine Celine.BEQUET@ap-hm.fr  
Mise à jour : 17/01/2020
Imprimer

Logo des 3C Site du Centre de Coordination en Cancérologie

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Mentions légales