FLUVABREX
FLUVABREX :
Etude de phase I de l'association de Fluvastatine-Celebrex pour les gliomes de bas grade optico-chiasmatiques en rechute ou refractaires de l'enfant ou de l'adulte


Investigateur Principal : ANDRE Nicolas;
Type de promotion : Académique autre
Promoteur : CENTRE OSCAR LAMBRET
Multicentrique : NationalEssai de phase : Phase I
Nombre d'inclusions prévues en France : ClinicalTrials : NCT02115074
Type de traitement : ChimiothérapieEssai activé : Clos Inclusions

Résumé scientifique :
L'objectif de cet essai est de définir la dose optimale à administrer de Fluvastatine® en association au célécoxib, chez des enfants ou des jeunes adultes ayant un gliome de bas grade hypothalamo-chiasmatique en rechute ou réfractaire.
Les patients recevront des comprimés de Fluvastatine® pendant deux semaines, associé à des gélules de célécoxib tous les jours, pendant un mois. Plusieurs doses de Fluvastatine® seront testées. Ce traitement sera répété pendant un an en l'absence de rechute ou d'intolérance. Le traitement pourra être poursuivi pendant un an en cas de bénéfice clinique.
Des examens d'imagerie seront réalisés tous les six mois et des prélèvements de sang seront effectués régulièrement pendant l'étude.


Objectif principal :
Déterminer la dose maximale tolérée (DMT) de la Fluvastatine en association au Celebrex.

Objectifs secondaires :
- Déterminer les toxicités dose-limitantes et la tolérance.
- Déterminer les doses recommandées.
- Etablir la pharmacocinétique de la Fluvastatine et du Celebrex à J1-J14 du premier cycle ainsi que la concentration résiduelle à J1 du second cycle de traitement.
- Evaluer la survie sans progression à 6, 12 et 18 mois.
- Déterminer le taux de réponse.


Critères d'inclusion :
- Age > 6 ans et < 21 ans.
- Diagnostic histologique de certitude ou aspect radiologique typique d'une tumeur gliale hypothalamo-chiasmatique de bas grade ne justifiant pas de biopsie ou de chirurgie.
- Tumeur en rechute ou réfractaire après au moins 1 ligne de traitement adjuvant incluant la radiothérapie mais pas la chirurgie.
- Lésions mesurables (RANO).
- Espérance de vie > 6 mois.
- Score de Lansky >= 70 ou score OMS <= 2.
- Données hématologiques : polynucléaires neutrophiles >= 1 x 10E9/L, plaquettes >= 75 x 10E9/L.
- Fonction rénale : créatinine < 1,5 x la normale pour l'âge ou clairance calculée > 70 mL/mn/1.73 m2.
- Fonction hépatique : SGOT et SGPT<= 4 x N, Bilirubine totale <= 3 x N.
- Enzymes musculaires (CPK<2N)
- Absence d'autre toxicité d'organe (grade < ou = 2 selon NCI-CTC v4.0)
- Absence d'allergie connue à un des composés du traitement expérimental
- Capacité à avaler des gélules ou des comprimés.
- Affiliation à un régime de sécurité sociale
- Test de grossesse négatif pour les femmes et contraception efficace (si applicable) durant toute la période de traitement.
- Consentement éclairé signé. Pour les mineurs non émancipés, l'autorisation est donnée par les titulaires de l'autorité parentale. Les mineurs reçoivent l'information prévue adaptée à leur capacité de compréhension.


Critères d'exclusion :
- Chimiothérapie dans les 21 jours qui précèdent le J1 du début du traitement à l'étude. Ce délai peut être raccourci en cas de traitement par la vincristine (2 semaines) et étendu à 6 semaines en cas de traitement par des nitrosurées ou de 4 semaines en cas de thérapies ciblées.
- Antécédent de radiothérapie cérébrale < 5 ans.
- Ulcère peptique évolutif ou saignement gastro-intestinal.
- Hypersensibilité connue aux sulfamides.
- Antécédent d'asthme, de rhinite aiguë, de polypes nasaux, d'oedème de Quincke, d'urticaire ou autres réactions de type allergique déclenchées par la prise d'acide acétylsalicylique ou d'AINS, y compris les inhibiteurs de la COX-2 (cyclo-oxygénase-2).
- Maladie inflammatoire de l'intestin.
- Insuffisance cardiaque congestive connue (NYHA II-IV).
- Cardiopathie ischémique avérée, artériopathie périphérique et/ou antécédent d'accident vasculaire cérébral (y compris un accident ischémique transitoire).
- Femme encainte ou allaitante
- Allergie connue à un des composés du traitement expérimental.
- Toxicité d'organe de grade > 2 (NCI-CTCAE version 4.0).
- Infection active.
- Pathologie musculaire préexistante.
- Impossibilité de se soumettre au suivi médical de l'essai pour des raisons psychiques, sociales ou géographiques.


Schéma thérapeutique :
Il s'agit d'un essai de phase 1, non randomisé et multicentrique.
Les patients reçoivent du Celebrex PO, matin et soir au cours des repas (J1-J28) associé à de la Fluvastatine® PO en escalade de doses, le matin au cours du repas, de J1 à J14.
Ce traitement est répété pendant 1 an en l'absence de progression de la maladie ou de toxicité inacceptable. En cas de bénéfice clinique, le traitement peut être poursuivi pendant 1 an.
Des examens d'imagerie sont réalisés tous les 6 mois et des prélèvements de sang sont effectués régulièrement pendant l'étude.


Pour toute information complémentaire vous pouvez contacter
Investigateur Principal
ANDRE Nicolas Nicolas.ANDRE@ap-hm.fr  
Attachés de recherche clinique
ABED Sylvie Sylvie.ABED@ap-hm.fr  
TESTOT-FERRY Albane Albane.TESTOT-FERRY@ap-hm.fr  
TADJDET Mouna Mouna.TADJDET@ap-hm.fr  
TSIKA MAMPEMBE Luce Luce.TSIKA@ap-hm.fr  
Mise à jour : 19/02/2018
Imprimer

Logo des 3C Site du Centre de Coordination en Cancérologie

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Mentions légales