POD1UM 201 - INCMGA 0012-201
POD1UM 201 - INCMGA 0012-201 :
Étude de phase 2 portant sur l’INCMGA00012 administré à des patients atteints d’un carcinome à cellules de Merkel métastatique.


Investigateur Principal : GROB Jean-Jacques;
Type de promotion : Industriel
Promoteur : Incyte
Multicentrique : InternationalEssai de phase : Phase II
Nombre d'inclusions prévues en France : ClinicalTrials : NCT03599713
Type de traitement : Immunothérapie-VaccinothérapieEssai activé : Oui

Résumé scientifique :
Patients de sexe masculin et féminin âgés d’au moins 18 ans ayant un diagnostic de CCM métastatique. Les patients naïfs de chimiothérapie et prétraités pour leur CCM sont éligibles.
Environ 90 patients seront inclus dans l’étude. Au moins 52 patients devront être naïfs de chimiothérapie, et un maximum de 40 patients réfractaires à la chimiothérapie seront inclus dans l’étude.
Il s’agit d’une étude multicentrique de phase 2, en ouvert, à bras unique.
Les patients participeront à l’étude pendant une durée de 3 ans au maximum.
L’étude se compose de 3 périodes : la sélection, le traitement par le produit à l’étude et le suivi. Les patients ont jusqu’à 28 jours pour l’étape de sélection. La durée du traitement par le produit à l’étude pourra aller jusqu’à 2 ans en l’absence de progression clinique de la maladie, de toxicité intolérable, de décès, de retrait du consentement, de perte de vue pour le suivi, ou d’interruption prématurée pour toute autre raison. Les patients qui terminent le traitement ou interrompent prématurément l’étude passeront à la phase de suivi jusqu’à la fin de l’étude.


Objectif principal :
Déterminer l’efficacité de l’INCMGA00012 en matière de Taux de réponse Globale (TRG) chez les patients atteints d’un CCM métastatique naïfs de chimiothérapie.

Objectifs secondaires :
Déterminer l’efficacité de l’INCMGA00012 en matière de TRG dans la population complète de l’étude (patients naïfs de chimiothérapie et réfractaires à la chimiothérapie) avec CCM métastatique.
Déterminer la durée de la réponse (DR), le taux de contrôle de la maladie (TCM), la survie sans progression (SSP), et la survie globale (SG) dans la population naïve de chimiothérapie et dans la population complète de l’étude avec un CCM métastatique traité par INCMGA00012.
Évaluer la sécurité d’emploi de l’INCMGA00012 dans la population naïve de chimiothérapie et dans la population complète de l’étude avec un CCM métastatique.
Déterminer la PK de l’INCMGA00012 administré à des patients atteints d’un CCM métastatique


Critères d'inclusion :
1. Signature du consentement éclairé
2. Hommes et femmes, âgés de 18 ans ou plus (ou en fonction des exigences du pays concerné)
3. Diagnostic de CCM avec maladie métastatique distante en tant que composante de la charge tumorale, et pas plus de 3 traitements systémiques antérieurs, y compris les traitements adjuvants
4. Indice de performance ECOG de 0 à 1
5. Maladie mesurable selon les critères RECIST 1.1
6. Disponibilité de tissu tumoral (frais ou archivé) pour examen pathologique central
7. Accepter d’éviter une grossesse ou de concevoir un enfant, conformément aux critères suivants :
a. Les hommes doivent accepter de prendre des précautions appropriées pour éviter de concevoir un enfant (avec une certitude d’au moins 99 %) depuis la période de sélection jusqu’à 6 mois après la dernière dose du traitement à l’étude, et ils doivent s’abstenir de faire des dons de sperme pendant cette période. Les méthodes autorisées qui sont efficaces à au moins 99 % dans la prévention de la grossesse doivent être communiquées aux patients, qui doivent confirmer les avoir comprises.
b. Les femmes aptes à procréer doivent présenter un test de grossesse sérique négatif lors de la sélection et avant la première dose du jour 1, et doivent accepter de prendre des précautions appropriées pour éviter une grossesse (avec une certitude d’au moins 99 %) depuis la sélection et jusqu’à 120 jours après la dernière dose du traitement à l’étude. Les méthodes autorisées qui sont efficaces à au moins 99 % dans la prévention de la grossesse doivent être communiquées aux patients, qui doivent confirmer les avoir comprises.
c. Les femmes qui ne sont pas aptes à procréer (c.-à-d., chirurgicalement stériles ayant subi une hystérectomie et/ou une oophorectomie bilatérale OU ayant observé >= 12 mois d’aménorrhée et âgées d’au moins 50 ans) sont éligibles.


Critères d'exclusion :
1. Traitement antérieur ciblant PD-1 ou PD-L1
2. Traitement par médicaments anticancéreux ou participation à une autre étude clinique interventionnelle dans les 21 jours précédant la première administration du produit à l’étude
3. Le patient n’est pas revenu à un grade <= 1 ou à son niveau de référence des effets toxiques d’un traitement antérieur et/ou des complications d’une intervention chirurgicale antérieure dans les 7 jours précédant le début du traitement à l’étude
4. Une radiothérapie administrée dans les 2 semaines précédant la première dose du traitement à l’étude ou une radiothérapie dans la région thoracique > 30 Gy dans les 6 mois précédant la première dose du traitement à l’étude
5. Présence connue de métastases du SNC et/ou d’une méningite carcinomateuse
Remarque : Les patients avec des métastases cérébrales préalablement traitées peuvent participer à condition qu’ils aient été stabilisés, qu’ils n’aient aucun signe de métastases cérébrales nouvelles ou en progression ni d’oedème du SNC, et qu’ils n’aient pas besoin de prendre des stéroïdes pendant au moins 14 jours avant la première dose du produit à l’étude
6. Toute tumeur maligne supplémentaire connue qui progresse ou nécessite un traitement actif, ou des antécédents d’autre tumeur maligne dans les 3 ans précédant l’entrée dans l’étude, à l’exception d’un carcinome basocellulaire ou épidermoïde, d’un cancer de la vessie superficiel, d’un néoplasme intra-épithéliale prostatique, d’un carcinome in situ du col de l’utérus ou de toute autre tumeur maligne non invasive ou indolente guéris, ou de cancers pour lesquels le patient a été déclaré indemne depuis > 1 an, après un traitement avec intention curative
7. Les patients présentant les résultats d’analyses à la sélection précisés dans le Tableau 5
Plaquettes <= 100 × 109/l
Hémoglobine <= 9 g/dl
Neutrophiles <= 1,5 × 109/l
ALAT >= 2,5 × LSN
ASAT >= 2,5 × LSN
Bilirubine/Bilirubine totale >= 1,5 × LSN sauf si la bilirubine conjuguée est <= LSN (la bilirubine conjuguée ne doit être analysée que si la bilirubine totale dépasse la LSN). S’il n’y a aucune LSN institutionnelle, alors la bilirubine directe doit être < 40 % de la bilirubine totale.
Clairance de la créatinine calculée < 50 ml/min
INR ou TP > 1,5 × LSN
TCA > 1,5 × LSN
8. Preuve de maladie pulmonaire interstitielle ou de pneumopathie non infectieuse active
9. Patients souffrant d’une insuffisance cardiaque ou d’une maladie cardiaque cliniquement significative :
• Maladie cardiaque de classe III ou IV selon la New York Heart Association, notamment arythmie ventriculaire cliniquement significative préexistante, insuffisance cardiaque congestive ou cardiomyopathie
• Angine de poitrine instable <= 6 mois avant la participation à l’étude
• Infarctus aigu du myocarde <= 6 mois avant la participation à l’étude
• Autre maladie cardiaque cliniquement significative (c.-à-d., hypertension >= grade 3, antécédents d’hypertension labile ou mauvaise observance d’un schéma thérapeutique antihypertenseur). Doit avoir récupéré de toute toxicité associée à un traitement antérieur
10. Maladie auto-immune active nécessitant une immunosuppression systémique au-delà de doses d’entretien physiologiques à base de corticoïdes
11. Maladie infectieuse active chronique ou en cours nécessitant un traitement systémique antibiotique, antifongique ou antiviral
12. Infection active par le virus de l’hépatite A, B, ou C ou autre infection active connue nécessitant des antibiotiques systémiques
13. A reçu un vaccin vivant dans les 90 jours précédant le début prévu du traitement à l’étude
Remarque : Des exemples de vaccins vivants concernent notamment les maladies suivantes : la rougeole, les oreillons, la rubéole, la varicelle/le zona, la fièvre jaune, la rage, le bacille de Calmette–Guérin et la typhoïde. Les vaccins par injection contre la grippe saisonnière sont généralement des vaccins à virus inactivé et sont autorisés. Toutefois, les vaccins contre la grippe intranasale sont des vaccins vivants atténués et ne sont pas autorisés
14. Utilisation en cours de médicaments interdits tels que décrits à la Section 6.2.2
15. Hypersensibilité connue à un autre anticorps monoclonal, qui ne peut pas être maîtrisée par des mesures standard
16. Le participant n’est pas en mesure ou a peu de chances de se conformer aux exigences du protocole, selon l’avis de l’investigateur
17. Patiente enceinte ou qui allaite
18. Toute affection qui pourrait, selon le jugement de l’investigateur, interférer avec une pleine participation à l’étude, notamment l’administration du médicament/traitement à l’étude et se rendre aux visites requises de l’étude, faire courir un risque significatif pour le participant ou interférer avec l’interprétation des données de l’étude
19. Antécédents de greffe d’organe, y compris l’allogreffe de cellules souches
20. Allergie ou hypersensibilité connue à l’un des composants de la formulation du produit à l’étude


Schéma thérapeutique :
Le traitement par le produit à l’étude sera administré pendant 2 ans au maximum en l’absence de progression clinique de la maladie, de toxicité intolérable, de décès, de retrait du consentement, de perte de vue pour le suivi, ou d’interruption prématurée pour toute autre raison.
Les patients remplissant les critères de participation recevront le traitement par l’INCMGA00012 500 mg en monothérapie. Le traitement sera administré par perfusion IV pendant 60 minutes le jour 1 de chaque cycle de 28 jours.


Pour toute information complémentaire vous pouvez contacter
Investigateur Principal
GROB Jean-Jacques Jean-jacques.GROB@ap-hm.fr  
Investigateurs associés
AYMONIER Marie Jennifer Marie.AYMONIER@ap-hm.fr  
HESSE Sylvie Sylvie.HESSE@ap-hm.fr  
RICHARD Marie-Aleth MarieAleth.RICHARD@ap-hm.fr  
MONESTIER Sandrine Sandrine.MONESTIER@ap-hm.fr  
GAUDY Caroline Caroline.GAUDY@ap-hm.fr  
MALLET Stephanie Stephanie.MALLET@ap-hm.fr  
AMATORE Florent Florent.AMATORE@ap-hm.fr  
Attachés de recherche clinique
MIALHE-BENISTANT Agnes Agnes.MIALHE@ap-hm.fr  
VIEU Elisabeth Elisabeth.VIEU@ap-hm.fr  
GUYON Madeline Madeline.GUYON@ap-hm.fr  
Mise à jour : 10/07/2019
Imprimer

Logo des 3C Site du Centre de Coordination en Cancérologie

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Mentions légales